Regards croisés sur la ville : Annie Ernaux et Céline Sciamma - COMPLET

Les médiathèques de Cergy vous invitent à une rencontre-lecture avec Annie Ernaux et Céline Sciamma, le vendredi 12 avril à 20h30 à la médiathèque de l’Horloge

Publié le ven, 05/04/2019 - 16:32

  • Share this page on Facebook
  • Share this page on Twitter
  • Envoyer à un ami

Il s’agira d’un échange autour du regard que ces deux femmes, l’une auteure, l’autre cinéaste, portent sur la ville de Cergy. Comment elles sont inspirées par l’architecture, l’environnement, la vie étudiante, et plus largement la société d’aujourd’hui. Quelle influence la ville a-t-elle eu sur leur œuvre ?

L’occasion également d’évoquer leurs nombreux engagements. 

La rencontre sera ponctuée par la lecture d’extraits des œuvres d’Annie Ernaux par Marianne Basler, comédienne. 

Annie Ernaux est, entre autre, l’auteure de « Les années », « Regarde les lumières mon amour », « La place », ou encore « Mémoires de fille ». Elle a obtenu, entre autres, le prix Renaudot en 1984 pour "La place" et le prix Marguerite Yourcenar en 2017 pour l’ensemble de son œuvre. Ses ouvrages, pour l'essentiel autobiographiques, empruntent beaucoup à la sociologie. Dans un style très dépouillé, dépourvu de toute fioriture, elle y évoque beaucoup tout à tout son enfance dans le café-épicerie parental d'Yvetot, en Normandie, son adolescence, son mariage, ou encore son avortement. Pour Annie Ernaux, tout est digne d'être littérature. Ainsi, elle écrit aussi bien sur les supermarchés, le RER, que sur les mécanismes de la mémoire ou la sensation du temps, en les associant. 

Céline Sciamma est la réalisatrice de « La naissance des pieuvres », Tom boy » et « Bande de filles ». Elle a été récompensée par le césar de la meilleure adaptation pour « Ma vie de courgette » en 2017. on premier film "La naissance des pieuvres", est projeté au festival de Cannes dans la catégorie "un certain regard". Il reçoit également le prix Louis-Delluc. On y trouve déjà une thématique qui sera à nouveau présente dans son deuxième long métrage : l'ambiguité sexuelle. "Tomboy" est en effet l'histoire de Laure, une petite fille de 10 ans, qui fait croire à ses amis qu'elle est un garçon, Michaël. "Bande de filles" évoque quant à lui le choc des cultures entre une adolescente prisonnière des codes de la société, et un groupe de jeunes filles émancipées. 

Retrouvez les oeuvres d'Annie Ernaux et Céline Sciamma dans vos médiathèques, et sur cergytheque.fr

 

Auteur du contenu: 
Mia
  • Share this page on Facebook
  • Share this page on Twitter
  • Envoyer à un ami