RDVLITT [Numérique] Lecture numérique : si on en parlait ?, avec Paul Fournel et Antoine Fauchié

La diversification des usages en matière de "support" de lecture connait un essor depuis l'avènement d'internet : PC, tablettes, liseuses, smartphones, tels sont les principaux accès au livre numérique. Sur internet, il est possible de trouver des eBooks sur de nombreux sites : librairies en ligne, bibliothèques, domaine public. Retour sur le rendez-vous littéraire du 28 novembre 2015, à la médiathèque de l'Astrolabe.

Publié le mer, 02/12/2015 - 11:11

  • Share this page on Facebook
  • Share this page on Twitter
  • Envoyer à un ami

Le sujet

Qui aurait imaginé en 2001 que des millions de gens n’achèteraient plus de disques de musique, mais consommeraient leur musique en streaming et en illimité ? Qui aurait imaginé en 2001 que pour louer un film, il suffirait de saisir un simple mot de passe sur une plateforme dédiée ?

La transition numérique qui ne fait que débuter préfigure un tout autre rapport aux biens culturels. A l’objet de collection, s’oppose une logique de l’accès. A n’en pas douter, cette transition des usages restera l’un des phénomènes majeurs du début du siècle, où tout semble à portée de clic.

Mais qu’en est-il du livre ?

Avec l’apparition du livre numérique, c’est toute une chaîne d’acteurs qui doit se réinterroger et remettre en question les pratiques des éditeurs, libraires, bibliothécaires …

Pour le lecteur ?  il s’agit d’appréhender la lecture sur un nouveau support et de se familiariser avec les paramètres inhérents à l’environnement numérique.

Pour découvrir la lecture numérique sans stress, les médiathèques de la ville ont consacré deux journées à ce sujet, les 27 et 28 novembre, à la médiathèque de l’Astrolabe.

 

Les intervenants

Une rencontre avec un auteur, qui dans l’un de ses derniers romans s’interroge sur la lecture numérique, et un spécialiste du numérique a clôturé ces deux journées.

  • Paul Fournel, auteur du roman « La liseuse » aux éditions P.O.L. aborde la lecture sur écran. Si dans son roman, l’auteur use d’humour et de malice pour parler de ce support qui pourrait être une liseuse ou une tablette, cette rencontre fut l’occasion d’aborder la lecture numérique par le biais de son expérience personnelle en tant qu’éditeur et lecteur.
  • Antoine Fauchié, chargé de mission numérique à l’ARALD (Agence régionale pour le livre et la documentation) a, quant à lui,  une approche technique et statistique pour présenter les évolutions des offres, des usages et des pratiques des lecteurs en matière de lecture sur support numérique.
  • Share this page on Facebook
  • Share this page on Twitter
  • Envoyer à un ami

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage (spam).
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.