Les super-héros aux manettes

On a tous un jour rêvé de jouer avec les pouvoirs d’un super-héros.

Publié le ven, 08/09/2017 - 14:32

  • Share this page on Facebook
  • Share this page on Twitter
  • Envoyer à un ami

Alors qu’il connaissait le succès au cinéma en 1978, Superman fut l’un des premiers super-héros à avoir été jouable sur console Atari 2600 la même année. Suivirent Spider-Man en 1982 puis Batman en 1986. The Flash, Wolverine, X-Men, Hulk, qu'ils soient membres des Avengers (Marvel) ou de la Justice League (DC Comics), ils se sont probablement retrouvés un jour dans un jeu vidéo. L’objectif de ces jeux restent globalement le même : sauver la veuve et l’orphelin et combattre les multiples ennemis qui s’opposent à nos héros.

Si la plupart des titres sont des jeux d’action, d’autres genres tentent également de puiser dans l'univers des super-héros pour dynamiser leurs sources. On peut notamment citer des jeux d'arcade comme le jeu de flipper Marvel Pinball : Avengers Chronicles, les jeux de combat Marvel VS Capcom (qui oppose les super-héros aux combattants de Street Fighter) et Mortal Kombat VS DC Universe ou encore Injustice (opposant les super-héros entre eux).

La franchise LEGO® a également adapté l’univers des super-héros dans de nombreuses aventures originales : LEGO Batman, LEGO Marvel Super Heroes, La Grande Aventure LEGO, LEGO Marvel's Avengers, LEGO Ninjago, etc. N'oublions pas non plus les super-héros issus d'autres équipes que celles de Marvel et DC Comics et que l'on peut également retrouver en jeux tels que Les Indestructibles de Pixar (aussi présents dans Disney Infinity), Les Tortues Ninjas, Hellboy, Spawn, etc.

Malheureusement, les super-héros ne font pas forcément de super-jeux. Si leur succès littéraire ainsi qu'au cinéma est indéniable (malgré quelques ratés), sur console c’est une tout autre affaire. Car jouer à un jeu vidéo, c’est déjà incarner un super-héros capable, la plupart du temps de ressusciter, de lancer des sorts, de voler ou d’évoluer dans des environnements humainement inadaptés. Et c’est sans doute pour cela que Batman, figure de justicier plus que de super-héros, connaît l'un des plus grands nombres d’adaptations ainsi qu'une exploration profonde de son univers (voire les séries Arkham ou TellTale) à chaque nouvelle aventure.

Pour aller plus loin

Auteur du contenu: 
Nicolas
  • Share this page on Facebook
  • Share this page on Twitter
  • Envoyer à un ami