Le polar et la bande dessinée: La collection rivages casterman noir

Qu’elles soient mises en couleur ou au contraire laissées volontairement en noir et blanc, les bandes dessinées de la collection Rivages Casterman Noir ne nous proposent que des histoires plus noires les unes que les autres…pour notre plus grand plaisir !

Publié le mar, 04/04/2017 - 15:58

  • Share this page on Facebook
  • Share this page on Twitter
  • Envoyer à un ami

Avant la 2e guerre mondiale, le polar n’est pourtant pas encore considéré comme un genre littéraire, et pourtant la bande dessinée policière existe bel et bien ! En effet, le détective privé Dick Tracy est publié en feuilleton dès 1931 dans des journaux aux Etats Unis. En Europe, Tintin ou Spirou sont les précurseurs et en 1946 arrivent Blake et Mortimer. Ce mouvement va prendre de l’ampleur jusqu’à Jacques Tardi qui adapte Léo Malet, Didier Daeninckx ou encore Jean Vautrin. Reconnu maintenant à sa juste valeur, le polar à de belles heures devant lui. 

Les éditeurs sont en effet aujourd’hui moins frileux, permettant une plus grande liberté et un nouveau souffle aux adaptations en bandes dessinées comme nous le montre la collection Rivages Casterman Noir. Ce projet est le fruit d’un travail commun entre François Guerif et Matz.

François Guérif, grand découvreur de James Ellroy, met tout son savoir-faire, effectuant un gros travail d’accompagnement des auteurs afin de ne jamais dénaturer l’œuvre de départ. D’ailleurs, en 1997, il reçoit le prix Ellery Queen du meilleur éditeur de l’année ; il est le premier non-américain à recevoir ce prix.

Matz, le co-fondateur, est de son côté écrivain et scénariste de bandes dessinées. Il ne se limite pas au monde du livre puisqu’il collabore à de nombreux projets aussi bien au cinéma que dans l’univers du jeu vidéo (collaboration à l’écriture de Far Cry, Assassin’s Creed ou encore Splinter Cell, trois best-seller du jeux vidéo). Leur collection veut à l’origine publier de grands auteurs du roman noir déjà célèbres aux Etats-Unis afin de les faire découvrir au public français.

La bande dessinée apporte un aspect cinématographique à l’œuvre originale. De nombreux titres de cette collection ont d’ailleurs été adaptés au cinéma. Le plus connu d’entre eux est certainement « Shutter Island » de Dennis Lehane adapté par Martin Scorsese en février 2010 (et qui est ici adapté en BD par Christian De Metter)

Nous sommes emballés par la qualité de cette collection et nous vous invitons à venir la découvrir dans nos médiathèques !

Quelques liens pour en savoir plus

En bonus, voici la bande annonce officielle de l'adaptation en bande dessinée de Scarface toujours chez Rivages Casterman Noir. Tout comme l'album, cette vidéo a été réalisée par Christian de Metter. 

Auteur du contenu: 
Sébastien
  • Share this page on Facebook
  • Share this page on Twitter
  • Envoyer à un ami