La rentrée littéraire, version polars

La rentrée littéraire est le grand événement des mois d’aout et septembre. Mais il ne concerne pas que les romans. Le polar est également à l’honneur à cette occasion. Petit tour d’horizon non exhaustif des titres parus lors de cette rentrée littéraire 2018.

Publié le mer, 17/10/2018 - 18:15

  • Share this page on Facebook
  • Share this page on Twitter
  • Envoyer à un ami
  • « Carnaval noir », de Métin Arditi aux éditions Grasset. Janvier 2016 : une étudiante de l’université de Venise est retrouvée noyée dans la lagune. Le premier d’une série d’assassinats dont on ne comprend pas le motif. 
  • « MacBeth » de Jo Nesbo aux éditions Gallimard (collection série noire). Dans une ville industrielle ravagée par le chômage et la délinquance, le nouveau préfet de police Duncan incarne un vent de changement. 
  • « Hôtel Waldheim », de François Vallejo, aux éditions Viviane Hamy. Adolescent, lorsqu’il séjournait avec sa tante à l’hôtel Waldheim de Davos, Jeff Valdera n’aurait-il été qu’un pion sur un échiquier où s’affrontaient l’est et l’ouest, au temps de la guerre froide ?
  • « l’unité alphabet », de Jussi Adler Olsen, aux éditions Albin Michel. « L’unité alphabet » était le nom de l’unité psychiatrique d’un hôpital militaire allemand, dans lequel les nazis infligeaient d’atroces traitements à leurs cobayes. 
  • « Je suis la frontière », de David Llorente, aux éditions 11-13. Juillet 2017, Madrid. Les professeurs ont tous été renvoyés au profit de prêtres, qui enseignent une seule matière : la religion. Les animaux, préférant abandonner les humains à leur folie, sont partis. Ils sont remplacés par des animaux mécaniques en métal. Prix Dashiell Hammett 2017. 
  • « Mejico », de Antonio Ortuño, aux éditions Christian Bourgeois. Omar, garçon sans ambition, se laisse entraîner dans une liaison avec Catalina, sa cousine éloignée, brocanteuse de son état. Plusieurs individus menaçants vont bientôt faire exploser sa placide existence, la seule solution sera la fuite.
  • « Dura lex », de Bruce Desilva, aux éditions Actes sud. A la fin des années 80, Kwame Diggs a sauvagement assassiné une femme et trois petites filles, avant  même d’être en âge de conduire. 

 

Tous ces livres seront prochainement à retrouver dans vos médiathèques, et sur cergytheque.fr

Auteur du contenu: 
Mia
  • Share this page on Facebook
  • Share this page on Twitter
  • Envoyer à un ami