Festival international de la bande dessinée d'Angoulème 2018 : le palmarès

Le 45ème festival international de la bande dessinée, se tenait du 25 au 28 janvier, à Angoulème. Comme tous les ans les « fauves » ont été décernés. Voici un aperçu du palmarès 2018.

Publié le mar, 30/01/2018 - 17:47

  • Share this page on Facebook
  • Share this page on Twitter
  • Envoyer à un ami

Le grand prix d’Angoulème a été attribué à Richard Corben pour l’ensemble de son œuvre. A 77 ans ce dessinateur américain est une figure de proue de "Métal hurlant", ex star de la bande dessinée underground des années 1970. 

Naoki Urasawa reçoit un fauve d’honneur, en marge de l’exposition rétrospective qui lui était dédiée. 

Le fauve d’or, qui consacre le meilleur album, revient à « La saga de Grimr » de Jérémie Moreau (Editions Delcourt), l'histoire d'un jeune homme rebelle en quête de son identité, sur fond de terre d'Islande hostile. Jérémie Moreau est le plus jeune lauréat du fauve d'or depuis 1997. 

Le prix du public Cultura est attribué à « Dans la combi de Thomas Pesquet » de Marion Montaigne (Editions Dargaud), qui retrace le parcours de l'astronaute, qui a passé 200 jours dans la station spatiale internationale.

« Jean Doux et le mystère de la disquette molle », de Philippe Valette (Editions Delcourt) reçoit le Fauve polar SNCF. C'est un récit hilarant et caustique sur le monde de l'entreprise.

Marion Fayolle reçoit le prix spécial du jury pour « Les amours suspendues » (Editions Magnani), un album délicat et sensuel pour parler du sentiment amoureux.

Enfin Le prix jeunesse est attribué à « La guerre de Catherine », de Julia Billet et Claire Flauvel (Editions Rue de Sèvres), qui relate le quotidien d'une adolescente juive pendant la seconde guerre mondiale.

 

Un palmarès qui fait la part belle aux femmes, à l’humour, et à la jeunesse. Vous pourrez retrouver tous ces albums dans les médiathèques de Cergy 

Auteur du contenu: 
Mia
  • Share this page on Facebook
  • Share this page on Twitter
  • Envoyer à un ami