3 auteurs, 3 styles = 6 coup de cœurs !

3 auteurs qui font parler d’eux dans le monde du livre pour ado. Arrêtons-nous pour les découvrir !

Publié le sam, 25/02/2017 - 16:04

  • Share this page on Facebook
  • Share this page on Twitter
  • Envoyer à un ami

D’Axl Cendres on ne connait pas grand-chose. Cette auteure a commencé à écrire de la poésie. Elle a écrit 9 romans dont 6 publiés chez Sarbacane dans la collection Exprim ‘. Par contre ce que l’on sait d’elle c’est que ses histoires sont loufoques avec des personnages déjantés à gogo !

Confessions d’un apprenti gangster

Elles sont où, les fleurs ? se demande le narrateur, quand à 3 ans, il rencontre pour la première fois son père au parloir de Fleury-Mérogis. Face aux yeux d’Elsa qui, 13 ans plus tard, lui demandent comment il en est arrivé là – Elsa, la fille du commissaire, qu’il vient de kidnapper avec ses « abrutis de copains » – il entreprend un long retour en arrière. Fils d’un gangster célèbre, conçu au parloir, il grandit comme il peut entre ses « oncles » qui le gardent après l’école et les mensonges sur le métier de son père. Devenu ado, il apprend à tricoter des cagoules pour s’essayer à des braquages pourris, partage une évasion ratée avec son père qui le rapproche de lui – jusqu’au drame qui le précipite dans la cour des grands. Il se mesure cette fois à un vrai caïd, tombeur de son père… Humour sous fond de polar-comédie !

Dysfonctionnelle

Fidèle vit dans ce qu’elle appelle une famille « dysfonctionnelle » : elle a six frères et sœurs tous plus différents les uns que les autres, un père qui se trouve souvent au mauvais endroit au mauvais moment (en passant par la case prison) et une mère régulièrement internée dans un asile. Dotée en plus d’un quotient intellectuel élevé, Fidèle finit par fréquenter de grandes écoles, où elle détonne un peu, et y trouve l’amour…
Décalé, on se demande même si les personnages de ce livre vivent sur la même planète !

 

Marine Carteron a décidé de se mettre à l’écriture lorsque son fils ayant terminé les Harry Potter s’est dit qu’il ne lirait plus jamais. Pour lui, tous les jours, elle écrivait un chapitre d’une histoire qu’elle lui lisait ensuite. Cette histoire a donné le 1er tome des Autodafeurs.
Les romans de Marine Carterons sont écris de manière haletante avec une pointe d’humour.
 
Les Autodafeurs

La vie d’Auguste bascule quand son père est assassiné. L’adolescent découvre que sa famille est liée à une guerre secrète qui dure depuis… l’Antiquité ! Elle oppose sa Confrérie aux Autodafeurs, qui cherchent à s’emparer de livres rares afin de manipuler les esprits. Auguste reprendra-t-il le combat ?
Un thriller musclé porté par des héros au ton décalé, très drôle. Un cocktail audacieux, et savoureux !

Génération K

Kassandre, Mina et Georg, tous trois un peu bizarres et révoltés, ont un point commun que la plupart des gens ignorent : un pouvoir terrifiant… D’un pensionnat luxueux en Suisse aux quartiers chauds de Naples, la traque commence car leurs dons sont convoités par de redoutables puissances.
L’intrigue de ce premier tome est bien menée. Les aventures des 3 personnages principaux sont mêlées à d’autres personnages violents, on a hâte de découvrir la suite !

 

Auteure de romans pour adolescents mais aussi pour la jeunesse, elle est actuellement chercheuse en sociologie et philosophie de l’enfance. L’écriture de Clémentine Beauvais est douce et empreinte d’humour. 

Les petites reines 

Cela fait plusieurs années que Mireille, 16 ans, est élue « boudin d’or » dans un concours organisé sur Facebook par des garçons de son collège de Bourg-en-Bresse. Pour la première fois cette année, elle ne gagne pas, même si elle reste dans le tiercé de tête. Loin de s’apitoyer sur son sort, elle part à la rencontre des deux autres malheureuses gagnantes : Hakima et Astrid. Toutes trois découvrent alors que la garden-party organisée à l’Elysée le 14 juillet réunira trois personnes qu’elles veulent rencontrer pour des raisons différentes. Elles décident donc de traverser la France à vélo pour se glisser parmi les invités de la réception. Non sans humour, elles choisissent de vendre à chaque étape de leur parcours, des boudins. De l’autodérision et de l’humour !

Songe à la douceur

Tatiana rencontre Eugène un été. Elle a 14 ans, lui 17, et n’ont rien d’autre à faire que parler… Tatiana tombe amoureuse et semble-t-il que lui aussi. Jusqu’à ce qu’une lettre et un accident les sépare pour de bon. Mais dix ans plus tard, ils se retrouvent par hasard… Adaptation en vers libre du roman de Pouchkine et de l’opéra de Tchaikovsky, tous deux intitulés Eugène Onéguine. Un bijou littéraire, la narration est subtile, fine et délicate !

Auteur du contenu: 
Frédérique
  • Share this page on Facebook
  • Share this page on Twitter
  • Envoyer à un ami